Partenaires

CNRS Université Montpellier 1 UMR 5815


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À la une du labo > Journée d’études " Thémis Outre-mer 3 : La magistrature ultramarine aux temps du premier empire colonial (vers 1500 - 1800) : statuts, carrières, influences " (14 décembre 2018)

Journée d’études " Thémis Outre-mer 3 : La magistrature ultramarine aux temps du premier empire colonial (vers 1500 - 1800) : statuts, carrières, influences " (14 décembre 2018)

Journée d’étude « Thémis Outre-mer 3 : La magistrature ultramarine aux temps du premier empire colonial (vers 1500 - 1800) : statuts, carrières, influences »

Journée organisée par Éric Wenzel (Université d’Avignon) et Éric de Mari (Université de Montpellier) (Histoire du droit des colonies-HDC, UMR 5815 Dynamiques du droit)

Alors que les magistrats coloniaux du Second Empire colonial (19e-20e siècles) ont fait l’objet d’études approfondies, leurs prédécesseurs n’ont pas bénéficié de la même attention. Ainsi, dans son histoire des juges français, B. Garnot ne les évoque pas dans sa partie consacrée à l’Ancien Régime (Histoire des juges en France de l’Ancien Régime à nos jours, Paris, 2014). Les magistrats de la Nouvelle-France et leurs homologues britanniques après la Conquête de 1763, ont certes fait l’objet de travaux de la part des historiens québécois (ou plus largement canadiens), mais ont peu intéressé les historiens du fait colonial et les historiens du droit spécialisés en histoire du droit colonial (et des institutions coloniales), en tous cas dans une perspective « colonialiste ». Des espaces coloniaux méritent en outre, enfin (?), une attention particulière qu’il s’agisse de l’Océan indien (Indes anglaise et française, Mascareignes, colonie hollandaise puis anglaise du Cap) ou des Caraïbes. L’Amérique du Nord est certainement aussi un vaste espace colonial à défricher ou à ré-étudier (Louisiane française, avec le Pays des Illinois, et ses particularités, Treize colonies anglaises, colonies hollandaises voisines), sans compter l’Australie, l’immense Amérique espagnole et portugaise, ou bien encore les Indes néerlandaises et les colonies ibériques dans le Sud-est asiatique. Cette journée d’étude poursuit un vaste chantier engagé par l’UMR 5815 CNRS/Université de Montpellier : après avoir porté son attention sur les pratiques judiciaires coloniales et à l’adaptation/appropriation du droit dans et par les colonies d’Ancien Régime (Thémis Outre-mer 1 - 2014), puis sur les justices d’exception dans les espaces coloniaux (Thémis Outre-mer 2 - 2016), le groupe d’Histoire du droit des colonies (HDC) ouvre un nouveau terrain de recherche sur la société judiciaire coloniale à toutes les spécialités académiques intéressées par le phénomène de la justice et du droit en terres coloniales (historiens, historiens du droit, civilisationnistes, voire généalogistes et géohistoriens).

Programme

PDF - 1000.6 ko
Programme

Dans la même rubrique :